Tout savoir sur le homard


Tout savoir sur le homard

La saison du homard bat son plein depuis l’arrivée du beau temps. Voici tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur ce roi des crustacés.

Apprenez à connaître le homard

Contrairement à la langouste qui aime les eaux chaudes, le homard préfère l’eau froide. Sa chair est considérée comme la plus fine de tous les crustacés. Le plus réputé est le « homard bleu » sauvage qui vit dans la Manche et sur les côtes bretonnes.

Ce crustacé peut atteindre de 45 à 60cm. Il possède 5 paires de pattes dont la première se termine par de grosses pinces. La plus importante sert à broyer les aliments et l’autre, plus petite et dentelée, à couper. Elles sont d’ailleurs appelées pince broyeuse et pince coupante.

Sa carapace est divisée en deux. A l’avant, sa tête (ou thorax) porte de longues antennes et est rempli de corail, une matière crémeuse. A l’arrière, son abdomen (ou queue) possède sept anneaux et est rempli d’une chair blanche très dense. Il possède également deux pattes de taille importante, qui lui servent à se défendre et qui contiennent de la chair que l’on peut également consommer.

3 principales catégories de homard

On distingue trois principales variétés de homard, mais il en existe beaucoup d’autres :

  • Le Homard Européen

De couleur bleu-violacé avec des taches plus claires, il est le plus apprécié des gourmets. Le homard bleu européen, dit aussi homard breton ou encore homard d’Audresselles, a recolonisé depuis dix ans les côtes du nord de la Manche. Bien entendu, c’est ce Homard que nous vous cuisinons au Baligan.

  • Le Homard Américain

C’est le plus courant, il est pêché sur la côte est du Canada et du Massachusetts. De couleur vert sombre, presque marron, il possède des pattes presque plates.

  • Le Homard d’Afrique du Sud ou du Cap

Cette variété est beaucoup moins connue et plus petite que les deux autres espèces. Le homard du Cap, de couleur marron, est moins apprécié que les autres car sa chair est moins fine.

Un produit bon pour la santé

Ce produit de la mer est riche en potassium et en zinc, et c’est sa queue qui renferme le plus d’éléments nutritifs. Les autres parties comestibles sont les pinces, les pattes, le corail et le foie verdâtre. Sa chair est maigre et savoureuse.

Comment choisir votre homard ?

Mieux vaut le choisir vivant car il le homard perd très rapidement son goût exceptionnel. Lors de votre achat, vérifiez que le homard est bien vivant. Pour cela, saisissez-le par les côtés, il va brutalement replier sa queue sous son corps.

Le homard acheté cuit doit avoir une bonne odeur, un oeil noir brillant et une chair ferme. Pour savoir si le homard était bien vivant avant cuisson, tirez sa queue et si elle se replie, c’est qu’il l’était bien.

Comment consommer le homard ?

Pour cuire le homard, plongez-le d’un coup et la tête la première dans l’eau bouillante salée. Cela le fera mourir instantanément. Prenez soin de replacer immédiatement le couvercle afin d’éviter les éclaboussures. Le homard doit être complètement recouvert d’eau. Il faut prévoir environ huit minutes de cuisson par livre.

Vous pouvez aussi apprêter ce crustacé à la vapeur ou au grill.

Si vous préférez le barbecue, coupez le homard en deux dans le sens de la longueur. Badigeonnez-le d’huile et de jus de citron avant de le faire griller.

Pensez à enlever les intestins sous la queue et à la naissance de la tête avant de le servir.

Il est nécessaire d’avoir une pince à homard ou un casse noisette pour libérer la chair de ses grosses pinces. Ne jetez pas sa carapace, on peut l’utiliser pour donner de la puissance aromatique à des bisques, des sauces ou encore des ragoûts.

Le homard au Baligan Cabourg

Au Baligan, les homards que nous vous servons restent vivant jusqu’à votre commande. Vous pourrez d’ailleurs les observer dans notre grand vivier au centre de la salle de restaurant. Nous le pêchons alors devant vous et vous le présentons avant de l’emmener en cuisine.

Parmi nos recettes au homard, vous retrouverez notre merveilleux homard à l’Armoricaine en cocotte, ou encore la symphonie de la mer (Un homard rôti, deux langoustines, spaghettis maison à l’encre de seiche, deux gambas, seiche et calamar). Et bien sûr, d’autres recettes que nous vous concoctons pour sublimer ce produit noble et éveiller vos papilles. Notez également que nous vous proposerons bientôt une nouvelle recette : la paella royale au homard.

Si vous êtes fan de homard, un petit conseil… laissez-vous tenter par notre menu homard dans lequel vous le retrouverez sous toutes ses formes.

Nous vous proposons également du homard cuit sur nos plateaux de fruits de mer à emporter. Ainsi, vous pouvez vous faire plaisir avec ce met d’exception à la maison, sans même avoir à le cuisiner… On s’occupe de tout.